Orientation : voie professionnelle, technologique, générale. Quelles différences ?

En France, il existe trois voies possibles pour faire des études en lycée : générale, technologique ou professionnelle.

Même si elles mènent toutes au baccalauréat, chacune propose un chemin différent.

 

Pour schématiser :

- La voie professionnelle alterne des stages en entreprise, des enseignements généraux et des formations pratiques en atelier.

- La voie technologique met l’accent sur les démarches d’investigation et de projet, les études de cas.

- La voie générale propose des enseignements plus théoriques et donne aux élèves une bonne culture générale.

 

 

Depuis 2020, tous les lycées appliquent intégralement la réforme du bac.

Si vous êtes en seconde, vous allez devoir choisir votre orientation au second trimestre et vos spécialités pour la classe de première.

Il est alors important de ne pas seulement se fier aux avis des autres et de ne pas exclure certaines voies, mais de réfléchir à ce qui vous plait vraiment.

Mieux vaut en effet opter pour une voie qui vous correspond plutôt que de suivre des matières qui ne vous intéressent pas.

Sachez que vous pouvez faire un métier qui vous plait vraiment en intégrant des études par différentes voies possibles. Des passerelles existent entre chacune d'entre elles.

 

 

La Voie Générale,

 

Pluridisciplinaire, le bac général a pour but la poursuite d'études vers l'enseignement supérieur. Logique, capacité d'analyse et de synthèse, maitrise de la dissertation, bonne culture générale, les élèves se préparent à des études longues.

 

POUR RAPPEL

La suppression des séries de voie générale, remplacées par un choix de spécialités doit permettre à l’élève d’opter pour les matières de son choix en plus de celles du tronc commun. La part du tronc commun (16h par semaine) diminue au profit des enseignements de spécialités (4h /semaine par spécialité en 1ère puis 6h/semaine par spécialité en Terminale).

A partir du 2nd trimestre, les élèves de seconde devront choisir 3 spécialités pour la classe de Première (puis 2 spécialités en Terminale) parmi les 12 proposées (dont 5 rares).

 

Quelles sont ces 7 spécialités ?

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
  • Humanités, littérature et philosophie ;
  • Langues, littératures et cultures étrangères ;
  • Mathématiques ;
  • Physique-chimie ;
  • SVT (Sciences de la Vie et de la Terre) ;
  • SES (Sciences Économiques et Sociales).

 

Quelles sont les 5 spécialités « rares » ?

  • Arts ;
  • Biologie-écologie (proposée uniquement en lycée agricole) ;
  • Littérature et LCA (Langues et Culture de l’Antiquité)
  • Sciences de l’ingénieur ;
  • Numérique et sciences informatiques.

 

Au lycée Sully, la voie générale propose  un bac S option biologie-écologie

 

 

La voie professionnelle, pour apprendre un métier

Pour ceux qui préfèrent apprendre en faisant, et veulent commencer à travailler rapidement, la filière professionnelle s'imposera.

À l’issue du collège, on peut s'engager dans la réalisation d'un CAP (certificat d’aptitudes professionnelles) sur deux ans ou opter pour un bac professionnel en trois ans.

Les baccalauréats professionnels se préparent en 3 ans après la 3e (2de pro, 1re pro et Tle pro), en lycée professionnel. Ils peuvent aussi se préparer après un CAP ou après une 2de générale et technologique. Il existe plus de 100 spécialités de baccalauréats professionnels dans de nombreux secteurs d'activité. L'enseignement comprend des périodes de formation en entreprise. Ce diplôme peut aussi se préparer en apprentissage. Le bac pro prépare à l'entrée dans la vie active, mais permet aussi la poursuite d'études, notamment en BTS.

Dès la rentrée de seconde, il vous faudra choisir une famille de métiers. Avant la rentrée de première, vous aurez à décider d’une spécialité.

Au total, on compte 14 familles de métiers et une centaine de spécialités.

Rappelons que le bac professionnel offre une qualification reconnue sur le marché de l'emploi et répond à la demande des entreprises de la production et des services. L'enseignement se réfère à des métiers et comprend des stages appelés PFMP (périodes de formation en milieu professionnel).

Il permet d'accéder rapidement au monde du travail mais aussi de continuer ses études dans l'enseignement supérieur, principalement en BTS.

Après le lycée professionnel, deux possibilités : poursuivre des études (par exemple en BTS) ou débuter la vie active.

Au lycée Sully, il y a deux bac pro :

Agroquipement et Conduite et Gestion des Entreprises Agricoles (CGEA option polycultures-élevage ou CGEA option grandes cultures)

 

 

La voie technologique, pour suivre ses études

Pour acquérir une culture générale commune et approfondir ses connaissances en vue de s'engager dans des études supérieures, la filière générale et technologique est faite pour vous.

En seconde générale et technologique, vous aurez en moyenne 30,5 heures de cours par semaine, principalement des matières générales et théoriques : français, histoire-géographie, langues, mathématiques, sciences, etc.

 

Après cette année de seconde, vous aurez le choix :

– Vous pourrez opter pour un bac technologique et suivre des cours pratiques et théoriques.

Il existe huit séries technologiques, chacune disposant de ses spécialités et de ses programmes :

  • Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)
  • Sciences et technologies du design et des arts appliqués (STD2A)
  • Sciences et technologies du management et de la gestion (STMG)
  • Sciences et technologies de la santé et du social (ST2S)
  • Sciences et technologies de laboratoire (STL)
  • Sciences et techniques du théâtre, de la musique et de la danse (S2TMD)
  • Sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration (STHR)
  • Sciences et technologies de l'agronomie et du vivant (STAV), dans les lycées d'enseignement général et technologique agricole

Ou vous pourrez choisir un bac général afin d’avoir un enseignement théorique. Celui-ci sera partagé entre un programme général de tronc commun (français, philosophie, histoire-géo, langues vivantes, enseignement scientifique) et des enseignements de spécialités.

 

Pour simplifier :

Le bac technologique n'a pas vocation à intégrer directement le marché du travail, contrairement au bac professionnel.

Il vise donc une poursuite d'études, mais qui est généralement plus courte que pour les bacheliers généraux jusqu'à bac+2 ou +3.